Unir les Associations pour développer les solidarités en Pays de la Loire
Identifiant :
Mot de passe :
Accueil > Detail d'un contenu
Réforme de l’assurance chômage : les personnes vulnérables en première ligne !
Communiqué de presse du 22/11/2022

La baisse des durées d’indemnisation du chômage risque d’entraîner une précarisation délétère, notamment des personnes déjà socialement fragiles. Face à ces impacts négatifs prévisibles, l’Uniopss appelle le gouvernement à prendre en compte dès aujourd’hui ces situations, ainsi qu’à la cohérence des politiques publiques.

Le gouvernement vient d’annoncer une réforme de l’assurance chômage où les durées d’indemnisation seront revues à la baisse d’un quart en fonction de la conjoncture économique.
Si l’Uniopss n’a pas à intervenir à la place des partenaires sociaux, nous ne pouvons qu’être inquiets des conséquences concrètes de cette mesure pour les personnes fragiles et vulnérables que nous accompagnons dans nos établissements et services.

Tout d’abord, les femmes et les hommes soutenus par les acteurs associatifs de la lutte contre l’exclusion et du lien social qui, sans être aujourd’hui dans la plus grande précarité, ne sont pas tous en situation de reprendre un emploi. Les obliger, sous peine de suppression de leurs allocations, d’accepter un travail, quel que soit son cadre ou son statut, risque d’avoir des effets plus délétères que profitables à leur insertion sociale.

Il en est de même pour les salariés seniors, rejetés bien souvent du marché du travail à leur corps défendant. Quelle sera leur situation, en fonction de leur qualification, quand le couperet de l’indemnisation tombera et qu’ils devront accepter tout type d’emploi pour ne pas tomber dans la précarité ? Vieillir dans de bonnes conditions commence tôt, avant même de pouvoir bénéficier d’une pension de retraite, avant même une possible perte d’autonomie ou le plus grand âge.

Pour ces raisons, nous appelons le gouvernement à revoir cette mesure, afin notamment de prendre en compte ses conséquences concrètes. C’est aussi une question de cohérence des politiques publiques, quand, dans le même temps, sont lancées de multiples concertations comme la « Fabrique du bien vieillir » ou le « Pacte des solidarités ».

Contact presse : Valérie Mercadal
Tél. 01 53 36 35 06 -
vmercadal@uniopss.asso.fr


(c) Réseau Uniopss-Uriopss, 22/11/2022
FICHE N°112400
Mis à jour le : 22/11/2022
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES (fichiers joints, sites internet...)
Tous Publics :
MOTS CLES
vie associative - exclusion - pauvreté - personne âgée - personne handicapée - personne en difficulté - emploi et gestion des ressources humaines
imprimer